L'Esperluette

Retour à l'Agenda

le 12 novembre 2016

CONFERENCE GESTICULEE / Rural ou la convergence des rustres | Hervé CHAPLAIS

Le rural globalement c’est sympa. C’est la nature, c’est les racines, ça fait du bien, malgré que des fois ça pue et qu’y a rien à faire… Et puis aussi, c’est pratique… pour semer des carottes, faire du VTT, faire « pousser » des chèvres, stocker des ordures, construire un aéroport, se mettre au vert, exploiter du gaz de schiste, monter des chambres d’hôtes, pratiquer le yoga, faire du business immobilier, vendre de l’authentique.

En marge des discours sur l’aménagement et la dynamique des territoires, cette conférence gesticulée traite de l’opposition rural/urbain comme une de ces fausses oppositions destinées à nous détourner de la disqualification des cultures populaires, qu’elles soient de campagne ou de quartier. Ou comment territorialiser un problème pour mieux le dépolitiser !

Pour résister à la loi de la jungle néolibérale, Hervé Chaplais nous invite à prendre ensemble le maquis par le chemin creux de la convergence des rustres.

Cet événement est organisé en partenariat avec l'APIJ, le MRJC Loire et une dizaine d'autres associations dans le cadre du festival des conférences gésticulées en Forez.

Lien vers la programmation complete du Festival

 

LIEU: Les Vieilles Pierres | Lieu dit les grandes Razes | 42130 Marcilly le Châtel

HORAIRE: de 16h30 à 18h30

TARIF: prix libre

 

Un atelier en amont de la conférence :

Samedi 12 nov. 13h30 :
Atelier pour travailler collectivement en amont de la conférence sur le clivage rural/urbain, les stéréotypes qui en découlent, l'accès à la culture en milieu rural.
Cet atelier sera animé conjointement par l'APIJ, le MRJC et l'Esperluette via différents outils d’éducation populaires et suivi d'un goûter pour prendre des forces avant la conférence.

Un atelier en aval de la conférence :

Le dimanche 13 nov. à 10h:
Pour celles et ceux qui souhaitent pousser plus loin l'expérience du festival, un atelier sera proposé pour étudier la conférence gesticulée en tant qu'outil d'éducation populaire, à mesurer sa pertinence et son apport en s'appuyant sur l'exemple de l'atelier et de la conférence d'Hervé Chaplais programmés la veille.